Le 7 novembre 1913 dans le ciel : La commission sportive aéronautique règle le cas de Guillaux et Hélen

air-journal-aviateurs-helen-et-guillaux

Publié le 7 novembre 2012 à 00h03 par Stéphanie Meyniel
dans
 Histoire - 0 commentaire

Histoire de l’aviation - 7 novembre 1913. Ce vendredi 7 novembre 1913, deux aviateurs, à savoir Guillaux et Hélen font les frais de la sévérité, justifiée, de la commission sportive aéronautique réunie à l’Aéro-Club de France, pour régler entre autres deux contentieux concernant la coupe Pommery et la coupe Michelin de distance.

Hélen qui était engagé dans la coupe Michelin depuis le 22 octobre, réalisant quelque 533 kilomètres quotidiennement sur le circuit Etampes – Cercottes, a vu sa performance fondre comme neige au soleil, perdant ainsi 4 797 kilomètres, soit neuf jours de compétition en raison d’un remorquage de son avion non conforme au règlement, son compteur n’affichant plus que 4 264 kilomètres.

Mais le plus lourdement sanctionné est bien Guillaux, qui est interdit de compétition pendant 10 ans, une décision motivée par le fait que, lors de sa tentative d’attribution de la coupe Pommery, Guillaux n’a pas indiqué son véritable point d’atterrissage, essayant de grappiller quelque 50 kilomètres et d’usurper le titre de gagnant à l’aviateur Brindejonc des Moulinais !

Aviation History - On Friday, November 7, 1913, two airmen, namely Guillaux and Jane are the subject of severe, but justified, punishment.

Jane who was engaged in the Michelin Cup on October 22, and flew some 533 km daily on the route Etampes - Cercottes, saw his performance melt like snow in the sun, losing 4,797 kilometers, or nine days of competition due to towing his aircraft, which does not comply with the regulations, losing 4264 miles.

But the most heavily penalized was Guillaux, which banned from competition for 10 years. He tried to win the Pommery cup by cheating, falsifying his landfall, scrounging 50 kilometres so as to take the cup from aviator Brindejonc de Moulinais!